A la découverte du métier d’ingénieur CFD : une profession au cœur de l’innovation technologique

Aussi appelé ingénieur mécanique des fluides, l’ingénieur CFD (Computational Fluid Dynamics) compte parmi les fonctions les plus indispensables dans l’industrie. En fait, c’est un spécialiste des écoulements en énergies, quel que soit sa forme, masse ou chaleur. Le principal but de cet expert est de maximiser les performances de certains systèmes et technologies exclusifs. Et ce, dans l’optique de réduire ses dépenses caloriques. Mais pourquoi cette profession est-elle si considérée ? Voici les réponses.  

Ingénieur mécanique des fluides : mais quelle est son importance ? 

L’ingénieur mécanique des fluides est tenu de surveiller et d’étudier les comportements et les mouvements des fluides. Cela peut s’agir du gaz, de l’eau, de l’air ou de tout autre liquide. Pour ce faire, il se sert d’un logiciel professionnel de simulation numérique. Cette mission lui confère alors une importance radicale pour diverses entreprises de secteurs différents. Selon la nature de son employeur, son poste ainsi que sa mission peuvent varier. Mais quoi qu’il en soit, un ingénieur CFD compétent doit garder en tête les enjeux environnementaux de son métier. L’objectif étant de créer des systèmes de circulation fluide optimisée. Vous souhaitez en savoir plus sur l’ingénieur CFD, son rôle, ses missions, etc. ? Lisez cet article : https://www.freelance-engineering.fr/missions/manufacturing-supply-chain/mecanique/ingenieur-cfd qui vous donne toutes les informations détaillées dont vous aurez besoin de connaître.

Sujet a lire : Comment le Marketing Digital peut-il propulser votre entreprise vers de nouveaux sommets ?

Comment devenir un ingénieur CFD compétent ? 

Afin d’exercer avec succès le métier d’ingénieur CFD, il est tout d’abord essentiel de posséder un diplôme universitaire de niveau Master 2. Des compétences avérées dans les méthodes du numérique et bien sûr en mécaniques des fluides sont ensuite revendiquées. Dès lors, en résolution aux problématiques industrielles, une puissante base en sciences est aussi indispensable. Sans oublier la bonne maîtrise des outils de maillage, de simulation et de calcul. 

Domaines d’utilisation de la CFD

La CFD est aujourd’hui pratiqué dans un bon nombre de domaines. Voici une liste non exhaustive de ses branches d’application : l’énergie, l’environnement, la géophysique, l’aéronautique, la météorologie, l’océanographie, l’automobile. S’ajoutent à la liste l’aérospatiale, le nucléaire, le transport, l’isolation thermique, l’hydrologie, l’étude de l’écoulement sanguin, etc. Un ingénieur CFD travaille alors sur l’écoulement des fluides selon la particularité de chacun de ces systèmes.

A lire également : Pourquoi booster votre carrière professionnelle à Cambrai ?

Et l’avenir de la mécanique des fluides ? 

L’avancée de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique a rendu la mécanique des fluides encore plus tendance. Et c’est certain que cela sera encore plus accru dans le futur. Ces puissantes inventions ont non seulement ajusté la précision des simulations. Mais a par ailleurs diminué le temps de calcul. Ils poussent ainsi la CFD vers une version plus automatisée, plus moderne et surtout plus rapide. 

Des études de cas réussis grâce à l’utilisation de la mécanique des fluides

Voici un projet CFD réussi dans la ville de Lille. Il s’agit de l’étude du confort aéraulique dans la halle en fonction de l’incidence des vents dominants. Les résultats ont alors permis d’identifier plusieurs zones sensibles et des recommandations pour minimiser les risques d’inconfort.  

En conclusion, la profession d’ingénieur mécanique des fluides tient un rôle essentiel dans l’innovation technologique. Le suivi des comportements des fluides permet d’exceller dans toute construction et de choisir les meilleures alternatives.